poids 11,4 kg
dimensions 225 × 400 mm
qualité des voix a mano Binci
finition Noir opaque
chant
rangées 5
boutons 82
notes réelles 50
étendue ré#/mi
voix 4
organisation des voix 16′+8′+8′+4′
boîte de résonance 2 — 16′+8′
registres 13
basses standard
boutons 96
voix 5
registres 7

[…] Mon souhait le plus cher était de combiner l’aisance d’un accordéon compact et la palette sonore d’un modèle international. Ainsi je pouvais augmenter l’étendue, jouer un instrument plus maniable, avoir une attaque de son rapide et colorée et surtout limiter le poids et la taille pour l’emmener facilement partout, même en avion ! « Transporter les sonorités de registres d’un Music’hall dans un Cabaret ? » Possible avec l’aide précieuse de Fisart et Jean-Pierre Leray… Et nous y voilà ! Un instrument est né. Un bel instrument hybride entre deux mondes, le tout baigné de savoir faire, de qualités et de charme. Un accordéon de scène, de studio, de chevet… Le modèle qui porte ma créativité et je l'espère bientôt la vôtre… — Ludovic Beier

Ce modèle a été conçu par un beau dimanche ensoleillé du printemps 2011 à Castelfidardo. Et oui, je me souviens très bien que c’était le 31 mai. Ludovic Beier avait joué en concert le samedi 30 et j’avais demandé à Giancarlo Vignoni, s’il accepterait de nous recevoir à la fabrique le dimanche.

Ludovic était fou amoureux de son Music’hall, mais souffrait de ne pouvoir l’emporter avec lui lors de ses fréquents déplacements par avion à l’étranger. Nous avions eu la même idée : faire réaliser par Fisart un accordéon « hybride ». Pourquoi « hybride » me direz-vous ? Et bien parce qu’il a presque tout de l’accordéon international : forme du clavier près du corps, 4 voix au chant dont 2 en boîte de résonance, 13 registres devant, basses à 5 voix avec 7 registres et boutons rentrants. Mais il a cette particularité de l’accordéon français d’être monté sur 3 rangées de soupapes au chant, ce qui permet d'obtenir une plus grande étendue de notes, pour une hauteur en position de jeu moindre. Et au lieu de boutons de 16,5 mm comme sur les modèles internationaux, nous avons monté des boutons de 15 mm. La mécaniques de basses peut être montée 3×3 ou 2×4.

Cet instrument exceptionnel voulu par Ludovic Beier, bénéficie des meilleurs matériaux et d’une finition unique : voix Binci double-rivets, clavier monté sur 3 axes permettant une meilleure ouverture des soupapes de la 3e rangée, boutons du clavier chant en nacre de perles véritable, boutons du clavier de basses noir perlé, soufflet avec coins et tous accessoires « canon de fusil », couvre-notes très ajouré, au design exclusif, enfin finition en peinture noire opaque.

Ce n’est qu’après l’avoir testé longuement et effectué ensemble tous les réglages finaux, que cet accordéon obtint l’approbation de Ludovic. Il put alors y apposer sa signature ! Ceci nous montre bien encore une fois que la collaboration entre le musicien, le fabricant et les techniciens qui font la préparation finale nous semble indissociable.

J’avais commencé par vous dire que ce dimanche était magnifique… En effet il faudrait y ajouter le magnifique repas auquel Giancarlo Vignoni nous convia avec sa famille, sur la terrasse d’un restaurant au bord de la mer, et qui restera pour moi un souvenir inoubliable… et pour Ludovic Beier aussi j'en suis certain ! Ah, ces cousins italiens, décidément, ils savent recevoir !